Une manière de vivre en paix

Versets et explications

Voici quelques uns des commandements qui sont écrits dans le Deutéronome (4,44 à 5,33).  Dans les évangiles, nous pouvons lire des versets sur ce sujet (Jean 14, 15 et 21 - Luc 18, 20 - Marc 7, 7-10  et 10, 9, 12, 28-31, Matthieu 5, 19-22 - 19, 17-19 et 22, 37-40, etc.

Quelques phrases à propos de la Loi :

« Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi ; tu ne feras aucune image sculptée qui ressemble à ce qui est dans les cieux ; tu ne prononceras pas le Nom de Yahvé ton Dieu à faux ; observe le Sabbat pour le sanctifier ; honore ton père et ta mère ; tu ne tueras pas ; tu ne commettras pas l'adultère ; tu ne voleras pas. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, etc. »  

Le livre de l'Exode 

Moïse, prophète et guide du peuple hébreu qui vivaient dans la servitude en Égypte, a reçu de Dieu Ses commandements sur le Mont Sinaï après sa sortie en Égypte.  

Dans le passé, Dieu fit tomber le Déluge sur le monde afin d'éliminer l'inscience (l'absence de connaissances sur Dieu et les Ténèbres qui sont la conséquence, voir *** en bas de page), mais les faussetés ont ressurgi au point qu'Il commanda à Moïse d'écrire les Commandements. Le but était de mettre de l'ordre dans la débauche qui régnait dans l'Antiquité au niveau des mœurs. Il s'agissait de contenir le déchaînement des passions de toutes sortes par les commandements de la Loi, dans l'espoir de parvenir à faire entendre un discours de sagesse.  Ils sont donc un moyen de vivre en société et en paix, encore d'actualité dans notre société moderne, mais ils ne sont malheureusement pas toujours suivis.

Ces commandements, inscrits dans notre coeur,  doivent nous conduire à la Vie (éternelle) selon Jésus (voir les versets des apôtres). Ils nous donnent un équilibre intérieur, une vie paisible avec notre entourage et un Esprit Saint (sain). 

Comme le "remède" n'était pas encore assez fort pour guérir le Mal, Dieu a envoyé des prophètes, Jésus et les apôtres.  Pour expliquer la Réalité, il a fallu qu'ils empruntent des mots à ce monde afin que les gens comprennent et soient finalement délivrés de l'esprit d'erreur qui revient à chaque génération. Expliquer l'invisible est plus facile à comprendre si l'histoire imagée est prise dans notre milieu de vie.

Dans l'antiquité, la Loi du TALION débute avec Moïse (avec le fameux "oeil pour oeil, dent pour dent" que nous connaissons tous).  Elle fait partie dorénavant de l'ancienne alliance puisque la Venue de Jésus a changé la donne en créant la nouvelle Alliance d'avec Dieu.  Jésus nous indique que tout acte mauvais provient de notre pensée et qu'il faut donc faire attention de rester maître de nous-mêmes en tout temps (voir le récit de la tentation au désert Matthieu 4, 5-7). Ces actes nous lient en ce monde, alors qu'il désire pour nous un élèvement spirituel (en esprit) en mettant la barre plus haute.   

Pourquoi ne pas suivre ces règles de conduite qui mènent à la liberté intérieure et à la paix?  D'autant que Dieu teste chaque personne qu'il a appelée ; Il vérifie si Sa parole est tombée le long du chemin, dans les épines, dans la bonne terre... (Marc 4, 14-23) !

"Vous veillerez à vous conformer à ce que l'Eternel, votre Dieu, vous a ordonné de faire, vous ne vous en écarterez ni à droite ni à gauche. Vous suivrez entièrement la voie que l'Eternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin de vivre et d'être heureux, de vivre longtemps dans le pays dont vous aurez la possession." 

Mots clés : Dieu, Moïse, Exode, Mont Sinaï, heureux, Mal, histoire, Jésus, apôtres, antiquité, Talmud, Alliance, commandements, inscience, moeurs, Égypte, hébreu, servitude, paix, société, déluge, sagesse.

Liens intéressants pour en savoir plus :

https://translate.google.ca/ 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mo%C3%AFse

https://fr.wikipedia.org/wiki/Talmud

***L'Inscience (l'Ignorance de Dieu, la fausse science des hommes) fait en effet perdre le contact avec la Réalité, c'est-à-dire avec le « Seigneur Esprit ». Comme on ne peut alors plus comparer les choses vues avec « quelque chose » de réel (Dieu), les images deviennent d'elles-mêmes « très réalistes » au point qu'on finit par admettre qu'il s'agit d'êtres réels...